Tout ce que vous devez savoir sur la caféine contenue dans le café.

Dans cet article, nous allons voir en détail tout ce qu’il vous faut savoir sur la caféine.

La caféine est l’une des composantes principales du café. Ce psychotrope, naturel, abondamment consommé dans le monde, est très apprécié pour sa faculté à stimuler le système nerveux central.

Caféine contenue dans le café

La concentration de caféine contenue dans une tasse de café dépend du type de café et du style de préparation utilisée. Elle se calcule en milligramme par millilitre (mg / ml).

Voici les doses de caféine moyenne selon le style de préparation :

  • Expresso 30 ml : 80 mg de caféine.
  • Café filtre 200 ml : 130 mg de caféine.
  • Expresso décaféiné : 30 ml : 7 mg de caféine.

Comme vous pouvez le constater, même, le décaféiné contient un peu de caféine.

Quel est le taux de caféine contenu dans une tasse de café ?

Les effets de la caféine peuvent varier d’un individu à l’autre, dans tous les cas la dose journalière maximale ne devrait jamais dépasser 400 mg.

Les premiers effets de la caféine se font sentir en l’espace de 5 minutes environ, le taux maximal de caféine dans le sang est atteint entre 45 et 90 minutes après son ingestion et mets 2 à 4 heures pour être réduit de moitié.

Les principaux bienfaits de la caféine.

Effet stimulant sur le système nerveux.

Le café agit sur les neurotransmetteurs et stimule le système nerveux central, ce qui a pour conséquence de :

  • Réduire la fatigue et la somnolence.
  • Accroître la vigilance.
  • Améliorer la concentration.
  • Améliorer les capacités cognitives.

Aide à perdre du poids.

La caféine augmente le métabolisme de base. Cela permet de brûler des calories plus facilement et de réduire le stockage des graisses en favorisant l’utilisation de ces derniers par le corps.

Amélioration des performances physiques.

La caféine a un effet boostant sur le corps, ce qui permet d’améliorer les capacités physiques et d’offrir une meilleure résistance à l’effort.

Facilite la digestion.

La caféine stimule la sécrétion d’acide gastrique, ce qui a pour effet d’améliorer la digestion.

Les effets négatifs de la caféine.

Si la caféine a de nombreuses vertus, elle a aussi des effets secondaires négatifs.

Anxiété, phobies, T.O.C…

On l’a vu plus haut, la caféine agit sur le système nerveux central avec des effets positifs à dose raisonnable. À forte dose en revanche, la stimulation du système nerveux devient trop importante et peut provoquer des troubles désagréables.

  • Anxiété.
  • Crises de panique.
  • Phobies.
  • Trouble obsessionnel compulsif.
  • Tremblement.

Système cardio-vasculaire.

Pour la majorité des consommateurs, la caféine présente dans le café n’augmente pas les risques de problème cardiaque. Néanmoins, une trop forte consommation peut entraîner :

  • Une hypertension artérielle.
  • Des palpitations cardiaques.
  • Une arythmie.
  • Une augmentation du rythme cardiaque.

Insomnie.

La caféine peut agir pendant plus de 6 heures, la stimulation du cerveau qu’elle provoque entraîne souvent des insomnies surtout si elle est consommée le soir ou en fin d’après-midi.

Reflux gastrique.

Le café est une boisson acide qui peut provoquer des reflux acides et des brûlures d’estomac.

Dépendance.

La consommation régulière de caféine peut créer une dépendance physique. Les effets du sevrage interviennent particulièrement lors d’un arrêt brutal et subsistent pendant quelques jours (4 à 5 jours environ). Les effets secondaires les plus courants sont :

  • Irritabilité.
  • Fatigue.
  • Mal de tête.

Diurétique.

Même si les mécanismes ne sont pas clairement établis, les différentes études publiées sur la caféine montrent clairement qu’elle a une action diurétique.

Nous parlons bien ici de la caféine et non du café lui-même, puisque ces mêmes études ont démontré que la consommation de décaféiné n’avait pas plus d’effet diurétique que l’eau.

Ostéoporose.

Certaines études ont suggéré une possible augmentation de l’élimination du calcium par le corps dû à la caféine avec pour conséquence une réduction de la masse osseuse et un risque plus important de fracture par ostéoporose. D’autres études se sont au contraire avérées non concluantes.

La caféine chez les enfants.

La caféine est présente dans de nombreux produits consommés par les enfants comme le chocolat ou les boissons gazeuses.

Par jour, le taux de caféine chez un enfant ne devrait pas dépasser 2,5 mg par kilo de poids corporel. En moyenne, cela donne :

  • 45 mg par jour pour les enfants de 2 à 4 ans.
  • 60 mg par jour pour les enfants de 7 à 9 ans.
  • 85 mg par jour pour les enfants de 10 à 12 ans.

En dehors du café, de nombreux produits contiennent de la caféine. Ils seraient trop longs de tous les lister ici, voici donc une liste non exhaustive des plus rependus.

À noter que tous les produits contenant de la caféine doivent en mentionner la teneur sur leur étiquette.

  • Thé.
  • Sodas (Coca-Cola, Pepsi …).
  • Produit à base de cacao (chocolat).
  • Noix de cola.
  • Certaines friandises.
  • Guarana.
  • Boissons énergisantes.
Produits contenant de caféine

La quantité de caféine contenue dans un café dépend des facteurs suivants.

Le type de grains utilisé.

Il existe principalement deux types de grains de café, l’Arabica et le Robusta.

Le robusta a une teneur en caféine environ trois fois supérieure à l’Arabica, il est très apprécié pour ses effets stimulants sur le système nerveux central.

Certains torréfacteurs mélangent les grains de Robusta et d’Arabica pour apporter à la richesse des arômes de l’Arabica l’intensité du Robusta.

Le style de préparations.

La dose de caféine est proportionnelle à la quantité d’eau utilisée et a son temps de préparation.

Un café filtre, bien que moins concentré qu’un expresso, va finalement contenir plus de caféine que ce dernier, car son temps d’infusion va être beaucoup plus long et la quantité d’eau utilisée beaucoup plus grande.

Après un long voyage, vous arrivez à votre maison de villégiature, vous avez besoin d’un café pour vous remettre en forme, mais vous n’avez pas eu le temps de faire les courses. Par chance, vous trouvez un vieux sac de café poussiéreux au fond d’une armoire qui date de l’année précédente. Néanmoins, vous vous demandez si depuis tout ce temps sa teneur en caféine n’a pas été détériorée.

Pour répondre à cette question, concentrons-nous sur les différentes étapes du café, et l’influence qu’elles ont sur la quantité de caféine.

Grain de café entier.

Si vous conservez vos grains de café correctement, ils ne perdront pas leur teneur en caféine. Certains prétendent que les grains de café exposés à des températures élevées durant leur torréfaction auront pour conséquence de faire baisser leur taux de caféine.

Ceci est plus que discutable et dans tous les cas, il ne pourrait s’agir que d’une très faible quantité de caféine avec de fait un impact tout à fait négligeable.

Par contre, les arômes, eux, commenceront à perdre de leurs saveurs à cause de l’oxydation.

Grains de café caféine

Café moulu.

Contrairement aux idées reçues, la caféine ne baisse pas une fois le café moulu. Il va subir néanmoins une perte de saveur due à l’oxydation.

Idéalement, vous devriez moudre vos grains de café entiers juste avant de préparer votre expresso, pour avoir la garantie d’une tasse au goût exceptionnel.

Pour ce faire, vous pouvez consulter nos différents avis sur les machines à expresso avec broyeur à grain intégré.

Café moulu caféine

Café infusé.

La caféine contenue dans le café se conserve presque indéfiniment, y compris après avoir été infusé. En fait, la teneur en caféine sera même légèrement supérieure dû à l’évaporation de l’eau.

Le café infusé peut être conservé environ 25 minutes à température ambiante sans subir d’altération de goût. Par la suite, il va commencer à perdre ses arômes et au bout de quelques heures développer un goût amer.

Café infusé caféine

Petite parenthèse pour conclure cet article, sur la conservation des arômes et des saveurs du café au fil du temps.

Si les grains de café, une fois séchés, peuvent être conservés pendant des mois, voire des années, dans de bonnes conditions, ce n’est pas la même chose pour ses arômes et sa fraîcheur.

Faisons une analogie en comparant les grains de café avec la farine et le café moulu avec le pain.

La farine peut être conservée durant des années, mais une fois que cette farine a été transformée en pain, son temps de conservation est en chute libre pour ne durer que quelques jours.

Il va de même pour les grains de café qui se conservent très longtemps jusqu’à leur torréfaction. Une fois torréfié, la fraîcheur et les saveurs que contiennent le café commence à se détériorer et ce processus s’accélère encore plus vite une fois qu’il est moulu.

Donner votre avis

Laissez votre avis

error: Contenu protégé - DMCA
touteslescafetières.com
Logo
Enable registration in settings - general
Shopping cart